Radio Évangile Développement

Blog

La vérité qui libère

La vérité qui libère
mars 27
12:40 2015
“Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde” Proverbes 28.13

Un homme, qui avait perdu le sommeil, est allé consulter son médecin. Ce dernier lui a prescrit un somnifère, mais en même temps, il lui a demandé si sa conscience était en paix. A ces paroles, l’homme s’est fâché, avec son médecin et l’a insulté en lui disant : “De quoi vous mêlez-vous ?” Quelques jour plus tard, cet homme est revenu voir son médecin en lui disant que les comprimés n’avaient pas d’effet sur son insomnie, mais il savait pourquoi : “Lors du décès de nos parents, j’ai dérobé une grosse somme d’argent, qu’ils avaient mise de côté, et je ne l’aie pas partagée avec mon frère. Depuis je suis mal, et mon insomnie vient de là”. Le médecin lui recommanda d’en parler, avec son frère, et de réparer cette indélicatesse. C’est ce qu’il fit, et il put retrouver le sommeil.
liberer

Être vrai avec Dieu, est la condition absolue, pour expérimenter la délivrance.

S’il est vrai que la vérité de la parole de Christ est libératrice, il est une autre vérité qui libère : c’est lorsqu’on est vrai avec Dieu.

Contrairement à la vérité concernant la vie des autres qui n’est pas toujours bonne à dire, la vérité concernant notre vie doit toujours être dite à Dieu. Reprenant la pensée de Salomon, l’apôtre Jean écrit ceci : “Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est pas en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.” 1 Jean1.8-9.

Dans les Psaumes 32 et 51, David nous parle de cette expérience libératrice, lorsqu’il a confessé son péché au Seigneur. Il écrit : “Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, je gémissais toute la journée…ma vigueur n’était plus que sécheresse…Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché mon iniquité…Tu as effacé la peine de mon péché…Tu m’entoures de chants de délivrance.”Psaume 32.1/7.

Être vrai avec Dieu, est la condition absolue, pour expérimenter la délivrance. Celui qui se justifie, ou qui cherche à se justifier, au travers de ses propres œuvres, reste dans ses chaînes ; celui qui réclame la grâce parce qu’il se reconnaît coupable, obtient miséricorde.

Avez-vous déjà expérimenté cette puissance libératrice de la confession devant Dieu ? Avez-vous eu l’occasion de vous regarder en face, de sonder vos pensées, vos actes, vos paroles et de confesser à Dieu tout ce qui pèse sur votre conscience ? Si ce n’est pas le cas, l’heure est venue de le faire.

Une action pour aujourd’hui

Prenez le temps du recueillement, soyez honnêtes avec vous-même et avec Dieu, dites-Lui tout ce qui revient à la surface, vous verrez comment à la fin de ce moment de vérité, vous expérimenterez une puissante libération.

Share

About Author

redburkina

redburkina

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Write a Comment

Your email address will not be published.
Required fields are marked *

*

Abonnez-vous à notre newsletter

Web Radio RED

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

Web Télévision RED