Radio Évangile Développement

Blog

 Breaking News

MARTHE, FEMME DE FOI !

MARTHE, FEMME DE FOI !
mars 11
15:09 2016

Pauvre Marthe ! Lorsque l’on parle d’elle et de sa soeur Marie, Marthe a vite le mauvais rôle. Elle est souvent prise en exemple de ce qu’il ne faut pas faire…
Cette “condamnation” générale sur Marthe, la servante, a fait peser un sentiment de culpabilité sur des générations de femmes.

Bien sûr, Jésus répondit en la reprenant, à ses complaintes quant au fait qu’elle servait seule alors que Marie ne faisait qu’écouter. Il confirma que Marie avait choisi la meilleure place.

decision

Luc 10:42 (version Louis Segond)Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée.”

Marthe vaut pourtant le coup d’être regardée d’un peu plus près. Il y a bien plus que de l’activisme dans le coeur de Marthe !

Si Jésus passait dans mon quartier et choisissait de s’arrêter chez moi, je m’assurerais, en tant que maîtresse de maison, de tout mettre en oeuvre pour pouvoir présenter sur la table le meilleur des repas. Exactement comme Marthe le fit.
Marthe était sans aucun doute la soeur aînée. Il est fort possible aussi qu’elle était veuve (son mari était, peut-être, Simon le lépreux – voir en parallèle Matthieu 26:6-13 ; Marc 14:3-9 ; Jean 12:1-8 ; Jean 11:2).
Dans une culture où la femme n’a qu’une seconde place, Marthe a accès au coeur de Jésus. Elle interagit avec Lui sans réserve, sans crainte et sans détour. Ce fait, par lui-même est remarquable.
Le Maître ne la repousse pas mais répond à sa requête. Jésus aimait Marthe et la respectait pour qui elle était.
Dans le verset suivant, Marthe est citée en premier. Ce qui est une preuve réelle de respect et d’affection.

Jean 11:5 (LS)Or, Jésus aimait Marthe, et sa soeur, et Lazare.”

Lors de cet incident, le Seigneur regardait à l’état de coeur de Marthe et à l’à-propos de la gestion du temps.
Elle servait, mais son coeur râlait. Elle pestait intérieurement contre le fait qu’elle était seule à se démener.

Cela me fait penser à un ami pasteur qui nous racontait un jour qu’il s’était retrouvé seul en train de repeindre les murs de l’église. Seul sur son échafaudage, il se plaignait auprès de Dieu du fait que les chrétiens l’avaient laissé tout seul pour s’occuper de l’église. Heureusement que lui, était là. Le Seigneur le reprit avec douceur en lui expliquant que la seule chose que Lui voyait, était l’état de son coeur, s’aigrissant à chaque coup de pinceau. Cela n’avait donc plus aucune valeur aux yeux de Dieu. Certes le mur serait repeint, mais cela ne serait pas compté en positif pour ce pasteur. L’attitude de son coeur n’était pas celle que Dieu espérait.

Le coeur de Marthe n’était pas non plus ce que le Seigneur espérait d’elle.

Marthe avait aussi à gérer un problème de temps.
C’est sans doute aussi une des raisons pour lesquelles Jésus l’a reprise au moment du repas chez elle. Qui sait, Jésus aurait peut-être pourvu lui-même à la nourriture ? C’était le temps de se nourrir spirituellement.

Au moment du décès de son frère Lazare, Marthe eut, à nouveau, un problème avec le minutage de Dieu.
Jean 11:20 (LS)Lorsque Marthe apprit que Jésus arrivait, elle alla au-devant de lui, tandis que Marie se tenait assise à la maison. Marthe dit à Jésus : Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort.”

Cette fois-ci, Marie ne chercha pas à venir à la rencontre de Jésus. Elle resta assise à la maison.
Marthe, elle, sortit et alla au-devant du Seigneur.

Marthe rend ici un des premiers et des plus beaux témoignages de foi que le Nouveau Testament nous rapporte. Elle ne douta pas une seconde que Jésus aurait guéri son frère s’Il avait été présent. Elle comprit bien avant les disciples, qui Jésus était le Messie, celui qu’ils attendaient.
Jean 11:21 (LS)Mais, maintenant même, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera.”
Jean 11:27 (LS)Oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde.”
Marthe avait encore besoin de comprendre que le temps appartient à Dieu et qu’Il le gère pour le meilleur.

Jean 11:6 (LS)Lors donc qu’il (Jésus) eut appris que Lazare était malade, il resta deux jours encore dans le lieu où il était.”

Jésus savait que de ramener Lazare à la vie servirait à la Gloire de Dieu. Il resta donc deux jours de plus. Lazare devait passer par la mort pour qu’il puisse être ramené à la vie.

Toi qui te reconnais dans l’exemple de Marthe, continue de servir ton Dieu avec le zèle de la maison du Père, en surveillant l’état de ton coeur et en faisant confiance à Dieu pour la gestion du temps dans ta vie.

Share

About Author

redburkina

redburkina

Related Articles

0 Comments

No Comments Yet!

There are no comments at the moment, do you want to add one?

Write a comment

Write a Comment

Your email address will not be published.
Required fields are marked *

*

Abonnez-vous à notre newsletter

Web Radio RED

Here is the Music Player. You need to installl flash player to show this cool thing!

Web Télévision RED